Édito premier trimestre 2021

De l’ELAN à l’ASAP : des acronymes qui demandent désormais à l’acheteur de passer en 3.0…

De la loi portant l’Evolution du Logement de l’Aménagement et du Numérique (dite Elan – loi n°2018-1021 du 23 novembre 2018) à la loi pour l’Accélération et la Simplification de l’Action Publique (Loi ASAP – LOI n° 2020-1525 du 7 décembre 2020), les acronymes ne se sont jamais aussi bien portés et me laissent penser qu’ils ont une petite histoire si l’on part de l’élan au dès que possible avec l’ « as soon as possible » outre-Atlantique entre rédacteurs et initiateurs de ceux-ci, avec la furieuse coïncidence entre l’acronyme et le sens voulu et affiché de la loi.

Enfin un peu de légèreté dans des domaines où l’austérité est de rigueur, voilà de quoi permettre aux acheteurs d’expliquer avec un peu d’humour les dernières innovations de la commande publique. Car il en faut de l’humour, c’est même indispensable en ces moments où il faut maintenir le cap (que dis-je une péninsule), étant donné le contexte de la pandémie et avec toutes les modifications à venir, notamment les futurs cahiers des clauses administratives générales (CCAG) et le projet de loi de lutte contre le réchauffement climatique qui va redonner un nouveau souffle à l’insertion des critères environnementaux.

Pour mettre en œuvre toutes ces modifications à venir, l’acheteur doit désormais développer ses compétences de fin pédagogue pour notamment transformer la vision négative de l’achat public « c’est long, compliqué et ça change tout le temps » en une vision positive : « la commande publique s’adapte aux situations (ASAP) et aux évolutions (futurs CCAG). En cela, l’acheteur franchit un nouveau seuil (vocabulaire adapté) et passe désormais en 3.0

Et il en faut de la pédagogie, celle-ci est indispensable pour remplir nos missions auprès des nouveaux élus et auprès de nos collègues tous les jours, sans oublier les opérateurs économiques et en particulier les TPE et PME. C’est pour cela que toute initiative de formation et/ou d’information est indispensable, et je profite de cet édito pour remercier de nouveau Maîtres Raphaël APELBAUM et Maxime BUSCH du cabinet LEXCASE pour l’organisation et le succès des deux webinaires de 26 et 27 janvier.

Ce début d’année c’est aussi la parution du guide des modifications dans les marchés publics, rédigé avec le MEDEF, résultat d’un long travail remarquable et qui marque le début de nombreux projets collaboratifs destinés à vulgariser les « incontournables de la commande publique ».

En vous espérant prochainement nombreux à la journée de l’achat public du 30 mars prochain,

Bien fidèlement à vous et surtout… comme dirait le Professeur Ludovic J. en ce jour : Bonjour chez vous !

Alain BÉNARD, président de l’AAP – Dimanche 21 février 2021

Identifiez-vous

Adhérer à l'AAP