Newsletter :  

Abonnement RSS RSS


Mot de passe oublié : cliquer ici

EDITO DE NOVEMBRE 2017

EDITO DE NOVEMBRE

 

Ah ! cette conférence de l'AAP sur la full démat au 1er octobre 2018, que d'informations données aux acheteurs !


Claire Bédier nous a fait l'immense honneur de nous consacrer sa première intervention et ses services ont été présents tout au long de cette journée.

 

Enfin, on en sait un peu plus sur ce qui attend les acheteurs en 2018.
Zéro papier ou presque. Toutes les communications et tous les échanges seront électroniques pour tous les marchés supérieurs à 25 000 € HT. Il reste du chemin à parcourir bien sûr, quand on sait que moins de 50% des candidatures et offres sont aujourd'hui dématérialisées. Sans parler du fait que la plupart des acheteurs rematérialisent les offres pour une signature manuscrite...

 

Au 1er octobre, l'utilisation des profils acheteur sera incontournable.

Dans toutes les procédures de passation, l'utilisation des moyens de communication électronique devront être utilisés à tous les stades de la procédure.

Sont concernés :

                        . la transmission des candidatures / offres ;

                        . les demandes de régularisation des candidatures / offres ;

                        . les questionnements divers (demande de précision, OAB…) ;

                        . la négociation ;

                        . les décisions diverses (rejet, attribution, infructueux, sans suite) ;

                        . la notification du marché public.


Par ailleurs, est en préparation un super DUME. Un DUME tellement rajeuni et simplifié qu'il aura vocation, en avril 2018, à remplacer le MPS, (marché public simplifié) que les utilisateurs, tant les acheteurs que les opérateurs, ont plébiscité. Nous avons hâte de voir ce nouveau DUME où toutes les informations seront récupérées automatiquement.

Eh oui, les fonctionnalités du DUME devraient être aussi simples que celles du MPS, avec des cases à cocher ou à décocher. On en rêve !

 

Si la solution actuelle MPS n'est pas pérenne, ses grands principes et la mise en œuvre de « Dites le nous une fois » reste d'actualité avec la mise en place du service numérique DUME. Ainsi le service numérique DUME proposera la récupération des attestations disponibles au travers des services de API Entreprise.

La solution MPS actuelle est maintenue jusqu'en avril 2019. Après migration,  les profils d'acheteurs pourront bénéficier de l'offre API Entreprise via les services DUME-MPS ou, si ils le souhaitent, en raccordement direct API Entreprise.

 

Les DC1 et DC2 ont vocation à être maintenus mais pour combien de temps ?

En cours également, la construction par la DGFIP d'un flux unique pour gérer les données essentielles, les fiches marchés des comptables publics et les renseignements demandés par l'observatoire économique de la commande publique. A terme, la fiche de recensement  devrait disparaître.

 

L'open data avec la mise en ligne des données essentielles constitue également un enjeu majeur pour tous.

Comme vous le voyez, la dématérialisation est en marche. Espérons qu'elle rimera avec simplification !

Acheteurs, opérateurs, soyez attentifs car l'actualité de la commande publique sera riche en 2018.

Chantal Brunet, secrétaire de l'AAP